Thélio, une entreprise libérée ?

Thélio, une entreprise libérée ?

Thélio se fait accompagner depuis le début de l’année par un coach afin de devenir une entreprise libérée.

 

Pourquoi Thélio s’est lancé dans cette transformation ?

Tout simplement parce que nous avons l’ambition de faire grandir notre structure pour atteindre notre prochain objectif : devenir un acteur majeur de la Data en France d’ici fin 2022.

Aujourd’hui, nous sommes 27, les conditions et l’ambiance de travail sont agréables et nous voulons garder cet esprit tout au long de notre croissance.

L’objectif de cet article est de faire un 1er retour d’expérience sur ce thème si présent sur les réseaux sociaux… alors que bon nombre d’entreprises restent frileuses à l’idée de se lancer dans l’aventure.

 

Pour commencer, qu’est-ce qu’une entreprise libérée ?

Si je devais faire une comparaison, je prendrais l’exemple des méthodes agiles… plus particulièrement la méthode d’animation de workshop en vogue : le Design Thinking.

Le Design Thinking permet, entre autres, de constituer une team mixte (équipe Métier, interlocuteur DSI, Décisionnaire) afin de la réunir autour d’une problématique précise.

En faisant intervenir cette équipe mixte dans un même workshop, avec un animateur extérieur de préférence, nous recherchons :

 

  • la création de lien entre interlocuteurs,
  • de l’écoute des points de vue de chacun,
  • de nouvelles idées,
  • la participation de tous,
  • la bienveillance de chacun,
  • des décisions en fin d’atelier.

 

Tous ces prérequis sont des thèmes à aborder dans une transformation d’organisation vers une entreprise libérée.

C’est pourquoi à Thélio, nous la nommons entreprise Agile. Ce terme nous ressemble plus, les consultants ne se sentant pas prisonniers d’une hiérarchie et n’attendant pas une libération.

==> si vous êtes intéressés par un article sur le Design Thinking, dites-le nous.

 

Où en est-on à Thélio ?

Je vais vous résumer l’expérience de Thélio du 1er semestre 2018, 1ère phase de transformation de l’entreprise : l’autonomie.

1. Formation des groupes et des sujets

Au début de l’année, un premier workshop nous a permis de brainstormer autour des thèmes d’entreprise que nous souhaitions aborder : trouver des nouveaux locaux, investir dans la société, évaluer la satisfaction des consultants, …

Des groupes de 4 à 6 consultants ont vu le jour et ont choisi un thème à animer, et faire avancer tout au long de l’année.

 

2. Accompagnement des groupes

Chaque groupe est autonome et doit trouver sa propre dynamique pour faire avancer son sujet, prévoir du temps pour se réunir et se coordonner… En sachant que dans un groupe, les consultants peuvent se trouver soit à l’agence de Thélio à Pessac centre, soit en clientèle à Bordeaux, à Mérignac, à Talence… et que ce temps ne doit perturber en rien leur productivité pour nos clients.

Vous allez me dire, mais qu’est-ce que les consultants gagnent puisque c’est « en plus » de leur mission ?

Et bien ils gagnent le fait d’être « acteur » de leur entreprise. Ils gagnent en motivation, en vision et perspective de l’entreprise, en proximité de la direction et de la stratégie d’entreprise. Combien de personnes se plaignent de « subir » un management, une direction, une décision ? Ici, nous croyons en l’intelligence collective, nous croyons en chaque personne par sa différence, ses idées, sa culture, son histoire… et ses envies !

Concrètement, après un ou deux mois d’expérience, nous avons décidé d’aider un peu plus les groupes en nommant un coach. Ce coach étant un des 4 membres de la Direction de Thélio. Le rôle du coach n’est pas de diriger le groupe mais d’assurer une certaine dynamique, une cohésion avec le cadre initial : on l’appelle aussi le facilitateur. Certaines équipes s’étaient senties un peu perdues en ayant une autonomie totale et sans cadre. Cette décision a été bénéfique pour être à l’écoute du groupe.

 

 3. Avancement au bout de 6 mois

Au bout d’un semestre, chaque groupe n’a pas avancé de la même façon, mais des leçons sont à tirer de chacune des thématiques abordées.

Un groupe travaillant sur la recherche de nouveaux locaux temporaires est en phase de valider le bail après étude de budget, de situation géographique, d’accès, de superficie… plusieurs points de coordination ont eu lieu en afterwork le plus souvent, des formulaires ont été envoyés à l’ensemble de l’entreprise afin de valider les critères, un point direction a eu lieu pour valider le budget et des communications régulières ont vu le jour afin de donner de la visibilité à tous.

Un autre groupe a souhaité interrompre son sujet car il ne voyait plus l’intérêt du thème choisi initialement. Pas de problème, soyons agiles et laissons-les s’investir dans un autre sujet, avec ou sans coach.

L’inertie des autres groupes doit amener l’envie de faire grandir l’entreprises avec ses propres idées : que ce soit la Qualité de Vie au Travail (QVT), un partenariat, un groupe de travail sur une techno, l’écriture d’articles sur notre blog…

 

 

 

La suite

Nous allons organiser un événement afin de vous faire ce Retour d’Expériences de vives voix, autour d’un petit déjeuner. Si vous êtes intéressés, dites-le nous !

Nous ne sommes qu’au début de ce processus de transformation de l’entreprise, je pense personnellement qu’il faut plusieurs années pour que des automatismes se créent, pour que chacun trouve sa place dans l’autonomie et la responsabilisation, autant les consultants que la direction d’ailleurs.

Je pense également que chaque entreprise est différente, par son histoire, sa culture, sa taille, ses ambitions, et que ce nouveau « way of work » peut se développer seulement en partie ou pleinement. Et que le gain retenu sera moins de turn over, une facilité de recrutement, une meilleure atmosphère de travail pour chacun… un impact positif sur la marque employeur.

 

Références

Voici mes derniers livres de chevet (ça change de Musso ou Levy 😉 )

  • Design Thinking : « Sprint : comment résoudre les problèmes et trouver de nouvelles idées en cinq jours » aux éditions Eyrolles, la méthode de GOOGLE.
  • Reinventing Organizations : il existe une version light et illustrée (je vous la recommande pour commencer) et une version plus complète sans image…

Partager cette publication