Top 5 des dernières mises à jours Power BI (depuis octobre 2017)

Top 5 des dernières mises à jours Power BI (depuis octobre 2017)

Depuis sa sortie officielle en 2013, Power BI a reçu mensuellement son lot de mises à jour, devenant de plus en plus complet attractif pour les techniciens et les métiers.

Ces mises à jour ne sont pas juste des correctifs mais de vraies fonctionnalités supplémentaires améliorant grandement les possibilités de reporting et d’analyse.

Voici donc mon top 5 des dernières nouveautés :

 

#5 : Format conditionnel par règle

La possibilité d’ajouter du format conditionnel existe depuis quelques mois dans Power BI. Mais cette fonctionnalité était réduit uniquement à une échelle de couleur en fonction des valeurs existantes dans le tableau.

Dorénavant, il est possible d’ajouter des règles de manière similaire à Excel (avec moins de possibilités pour le moment).

#4 : Amélioration du Q&A (Questions/Réponses)

Le Q&A (la possibilité de poser des questions en langage naturel) était disponible presque au début du lancement de Power BI Service.

Microsoft continue de capitaliser sur cette exclusivité l’incluant dans la version desktop pour non seulement créer des visuels à l’intérieur du rapport mais en intégrant également un module pour que l’utilisateur final puisse poser des questions sans passer par le portail.

Créer des visuels directement en langage naturel
Il est dorénavant possible de poser des questions à ses données, soit en double-cliquant sur une partie vierge du canevas, soit en cliquant sur « Poser une question » de la partie « Insérer » de l’onglet « Accueil » du ruban.

La fonctionnalité n’étant disponible qu’en anglais à l’heure actuelle, cela pourra en rebuter certains, mais avec un minimum de pratique on s’y fait très vite.

Inclure une section de Q&A dans ses rapports

Nouveauté de ce mois-ci, on peut dorénavant ajouter un bouton « Q&A » qui ouvrira pour l’utilisateur une fenêtre dans laquelle il pourra poser des questions à ses données.

Cela créera un bouton Q&A sur lequel l’utilisateur pourra cliquer

Au clic, une fenêtre s’ouvre dans laquelle l’utilisateur pourra poser ses questions.

NB 1 : Il est possible d’ajouter des questions proposées pour l’utilisateur, cela donnera des exemples de ce qu’il est possible de faire

NB 2 : Si vous voulez intégrer cette fonctionnalité dans vos rapports, n’hésitez pas à créer une page « How To » expliquant comment requêter en langage naturel en anglais.

 

#3 : La synchronisation des segments entre les pages d’un rapport

Enfin !!!! Une fonctionnalité demandée depuis tant de mois par nombre de mes clients !

Avant, les pages d’un rapport devaient donc être dissociées les unes des autres dans l’analyse, car il n’était pas possible de reporter les filtres appliqués par l’utilisateur d’une page à une autre. C’est dorénavant de l’histoire ancienne. Nous pouvons synchroniser les segments sur les autres .

La première étape est donc d’afficher le volet de synchronisation des segments. En cliquant dans l’onglet affichage du ruban, puis dans « Synchroniser les segments » dans la section « Afficher », le volet s’affiche.

Ce volet contient deux cases à cocher avec icônes, l’une servant à synchroniser le segment sur les différentes pages du rapport, l’autre servant à afficher le segment sur les différentes pages.

Ainsi, en filtrant sur « France » dans ma première page

Le segment s’applique également sur la deuxième

 

#2 : Les info-bulles

La première fois que je l’ai montré à un client, j’ai presque eu le droit à une standing-ovation !

Depuis mars, on peut personnaliser les info-bulles des graphiques avec un peu ce que l’on veut !

Cela se fait en deux étapes :

D’abord je vais configurer mon info-bulle, en créant un nouvelle page et en l’indiquant comme info-bulle dans la partie « Informations sur la page », et j’en profite pour définir une taille « Info-bulle » dans la taille de la page également :

Je construits ensuite mon info-bulle. Ici, je veux afficher une tendance de  mon profit par année avec une répartition par produit et afficher mon profit global. Petit tip : je mets exprès un fond sombre afin de bien différencier l’affichage dans mon rapport.

Je veux ensuite l’appliquer par pays sur un histogramme. Sur mon visuel, j’ai donc une section Info-bulle, dans laquelle je choisis ma page, que j’ai appelée « Info-bulle ».

Et ainsi, mon info-bulle s’affiche au passage de ma souris sur mes pays.

 

#1 : Les signets

Avec cette nouveauté, c’est tout le concept de Power BI qui commence à changer. Jusqu’à présent, Power BI servait à représenter la donnée sous la forme de rapport. Avec cette fonctionnalité, on s’achemine de plus en plus vers la présentation de ses analyses sous forme d’histoires à raconter, d’où la première place dans mon classement.

L’affichage des signets

Les signets, ou bookmarks in English, sont donc des états que l’on va enregistrer dans nos rapports. Nous allons ouvrir le volet des signets :

Dans ce volet, je peux donc ajouter des états dans mon rapport avec les filtres pour présenter à la suite différents états, peu importe la page du rapport.

Je peux donc ensuite naviguer entre mes différents signets de la même manière que je peux dérouler ma présentation.

Je cumule aussi avec un spotlight (nouveauté arrivée en même temps), ou « A la une » en français, afin de focaliser l’attention de mon audience sur un élément de mon rapport.

Plus fort encore, je peux associer un lien vers un signet aux images et aux formes (et aux boutons depuis avril), et ainsi, créer un bouton qui pourra rediriger vers une page d’un rapport, ou un état. Je peux donc créer ma propre navigation.

Autre possibilité, en cachant et affichant des objets via le volet de sélection, on peut afficher des visuels de manières dynamiques !

Voilà pour ce top ! N’hésitez pas à réagir !

 

 

Partager cette publication